DECES D’OMAR CHLENDI


Omar a été détruit par le système carcéral Tunisien !

Après sa libération, il n’a pas pu s’intégrer dans une vie « dite normale » !

Il a voulu se retrouver et donner un sens à son existence en ayant le courage de s’engager bénévolement auprès d’une Association Humanitaire pour aider et soigner les blessés et les personnes dans la misère dans un Pays de pauvreté et en guerre, la Somalie, où meurent chaque jour des centaines d’innocents !

Omar me disait : « …nous autres Européens avons beaucoup de chance de vivre dans un Pays tel que le nôtre, car en Somalie les gens meurent d’une misère épouvantable ou sous les balles de la guerre… ! ….je suis heureux de pouvoir aider les gens… »

En voulant donner un sens à sa vie et sauver des tas de personnes, il a payé un lourd tribut en y laissant sa vie.

Il est tombé sous les balles des armées occupant le pays..

La personne ayant vécu auprès d’Omar les derniers instants de sa vie, m’a rapporté le témoignage suivant : « Cela a été un honneur pour moi d’avoir connu ce grand homme plein de courage et d’humanité.
Il était très instruit et d’un grand respect envers les autres.
Je me souviendrai toute ma vie de cet homme, il restera gravé dans ma mémoire à jamais ».

Ainsi s’achève le destin de mon fils

De là haut, Omar prie pour que la paix revienne dans tous ces Pays en guerre et que tous les gens mangent à leur faim, c’était certainement son plus grand souhait.

Térésa Chopin