Caricatures, seule la résistance à l’occupation est diffamée


En été 2002, j’ai lu dans libération, journal très lié à Israël, un article d’un pseudo-sociologue israélien qui expliquait que les kamikazes palestiniens étaient motivés non pas par la lutte contre l’occupation israélienne mais par la récompense promise par l’Islam aux martyrs, les vierges du paradis.

C’est de bonne guerre. L’occupant présente les résistants comme des fanatiques, ennemis de l’humanité entière mais personne n’est dupe. Même en Europe, Israël est identifié par la majeure partie de l’opinion publique, contre la ligne officielle des gouvernements, comme le principal facteur de guerre au Proche Orient.

Curieusement, les caricatures danoises ne disent pas autre chose que l’article du pseudo sociologue. Ces deux journaux ont, peut-être, le même actionnaire principal. Selon le caricaturiste,en toute circonstance, l’islam inciterait à la violence et au terrorisme. L’un des dessins reprend l’idée des vierges promises aux martyrs. Le message est donc : en Palestine, en Irak, en Afghanistan ou en Tchétchénie, si un musulman ou un supposé l’être, se fait explosé dans un restaurant fréquenté par l’armée d’occupation, c’est qu’il veut des vierges. Un sociologue vous le dit,c’est scientifique, point c’est tout.

Dans l’article de Libé d’il y a quatre ans comme dans les dessins du journal danois d’il y a quatre mois, ce n’est pas le prophète qui est caricaturé et diffamé mais la résistance à l’occupation.

Pourquoi alors ce carnaval à Damas ?

Carnaval est, à l’origine, au moyen âge, un chahut annuel qui permettait au peuple d évacuer, au cours de débordements canalisés, les frustrations accumulées l’année durant. Ainsi la domination des seigneurs et ecclésiastes pouvait se perpétuer.

Cette recette est connue dans le Monde Arabe. Le régime syrien, probablement le plus récalcitrant à la démocratie de toute la Région, vient de l’illustrer en organisant lui-même une farce. Des agents en civil ont mis le feu aux ambassades du Danemark et de Norvège préalablement évacués, heureusement, devant une foule chauffée à blanc.

Cette foule manipulée a eu l’impression d’avoir agi elle-même pour une grande cause et le gouvernement payera discrètement la note en devises dont le pays a cruellement besoin !

Voilà une affaire qui arrange beaucoup de monde, les occupants en disréditant la résistance, les dictatures arabes en s’offrant un défoulement populaire, les mouvements religieux en investissant à long terme et le prophète en étant glorifié gratis…sur le dos de la seule et véritable victime, la Résistance à l’occupation qu’elle soit en Palestine ou dans les autres pays musulmans occupés.