Lettre de Hélène Flautre au premier ministre français


doc-497.jpg

Hélène FLAUTRE

Présidente de la Sous-Commission des Droits de l’Homme du Parlement Européen

Monsieur Le Premier ministre
Hôtel de Matignon
57, rue de Varenne
75700 Paris

Arras, le 24 janvier 2005

Monsieur le Premier Ministre,

Dans une semaine, vous vous rendrez en Tunisie à l’invitation du Président Ben Ali. Je souhaite à cette occasion vous faire part de la vive inquiétude que suscitent les violations répétées de la démocratie et des droits de l’homme dans ce pays.

De nombreux avocats, journalistes, responsables associatifs et politiques sont harcelés, réprimés, d’autres torturés et emprisonnés en violation manifeste des engagements internationaux de la Tunisie. Au-delà des « défenseurs des droits de l’Homme », c’est l’ensemble du corps social qui est aujourd’hui soumis à la répression policière comme le montre tristement l’affaire dite des « Internautes de Zarzis ».

C’est pourquoi je serais très intéressée à vous exposer nos préoccupations, avant votre visite à Tunis et l’évaluation de l’accord d’association prévue le 31 Janvier 2005.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de mes salutations les meilleures.

Hélène FLAUTRE